L’évidence sans âge

Je suis comme ce végé­tal
s’enracinant lente­ment
entrelacs de lierre
dans ce vieux mur de pierre…

J’offre ma vie neuve
à la présence immuable,
la coiffe et l’embellit

L’évidence sans âge
m’ancre dans l’éternité,
et m’offre son appui

mise à jour :  20 juin 2021