Trois fleuves m’ont irrigué

Trois fleuves m’ont irrigué
Puis atten­dri ma terre
Et con­duit jusqu’à toi :
Corps, souf­fle et conscience

Le souf­fle sans la con­science
est la respiration

Le corps sans la con­science
est la compétition

La con­science sans le corps
est l’expropriation

La con­science sans le souf­fle
est la superstition

Le souf­fle sans le corps
est la contradiction

Le corps sans le souf­fle
est la domination

Le souf­fle avec con­science
est l’acceptation

Le corps avec con­science
est la cocréation

La con­science avec corps
est l’incarnation

La con­science avec souf­fle
est l’invitation

Le souf­fle avec le corps
est l’irrigation

Le corps avec le souf­fle
est la célébration

mise à jour :  20 juin 2021