Une note, une seule, dessinera mon silence

1

Par­tic­ule encore incréée dans le creuset de ce jeu cos­mique,
Dans un éclair mon temps sera
Et je serai
Nul son,
Juste une vibra­tion,
L’ébauche d’un frémisse­ment,
Une onde encore lovée,
Repliée en elle-même
Ou s’il y avait un son, le chant de tous les pos­si­bles
Presque une annonce,
Le son de cette heure bleue
Dans un ciel immo­bile
Avant l’orage d’été

2

Encore les galax­ies,
Comme com­pagnes de voy­age
Et les rayons stel­laires
Comme frères ;
Rien n’est matière
Tout n’est que forces
Infin­i­ment reliées
Éter­nelle­ment mou­vantes, dansantes, agissantes

Rien n’est matière
Tout est con­science
Le temps ne se sait pas
Mais écoute : le son se cisèle
Comme une claire cas­cade loin­taine
Dans une forêt som­bre
Des notes graves et pro­fondes
Trouée d’etincellances

3

Puis il y a cet éclair
Que je ne con­nais pas
Mais que j’ai recon­nu ;
Fille mère du mys­tère
plus tard, je l’appellerai lumière.

Et je plonge vers elle,
C’est bon, cela m’attire
Comme le soleil attire la vie.
Ai-je choisi ? N’ai-je pas choisi ?
C’est moi. Déjà.
C’est le plon­geon
Et c’est la lumière.
Et c’est la vie.

C’est moi
Avant que je ne sois.

Tu com­prends ?
Je suis cette lumière
Qui vibrait avant moi
Et qui m’aime déjà

4

Dans cette lumière,
Ce qui restait à s’effacer
S’efface
Je dis­parais pour tou­jours,
Je fonds
Je reste
A nou­veau, je fus crée.

Une phrase va naître
En let­tres de lumière
Et des mots absolus.

Au sein de cette source
Que j’appellerai Amour.
Une note, une seule
Dessin­era mon silence

5

Dans cette source
Je savais et je sus.

Demeur­er dans cette lumière serait cela,
Que je rechercherai toute ma vie,
Sans vrai­ment le savoir.

6

Au sein de cette lumière
L’instant se fait
Tour­bil­lon
Aspi­ra­tion
Je plonge
Dans le fleuve du temps
Qui naît avec moi
Et sera désor­mais
Com­pagnon de voyage.

Les galax­ies reflu­ent de mon monde
Encore infi­ni
Et me lais­sent,
Dans ce temps
Et dans cette forme
Je nais réellement.

Dans quelques mois seule­ment
Venant au jour ter­restre
Je naî­trai pour les autres.

mise à jour :  20 juin 2021