J’ai nourri le poisson pour la dernière fois

J’ai nour­ri le pois­son pour la dernière fois et lui ai demandé par­don… Depuis plusieurs années qu’il était là, dans ce petit bocal posé sur le bureau de sa cham­bre, elle n’y prê­tait guère plus attention.

Elle, jeune et belle ado­les­cente, emportée dans une faran­dole de pail­lettes dig­i­tales, avait d’autres préoc­cu­pa­tions que de s’occuper de lui. Au point de ne même plus avoir le réflexe de le nourrir.

Quelques années aupar­a­vant, il y avait eu d’autres pois­sons dans ce bocal, fruits d’une de ces récla­ma­tions d’enfant dont les par­ents sen­tent bien, en y cédant, qu’il s’agit d’une lubie pas­sagère. Au fil du temps, les pois­sons se firent de moins en moins nom­breux… Tous mou­rurent, sauf un, resté seul, mal­gré tous les man­ques de soin et d’attention, se nour­ris­sant comme il pou­vait, quant il pou­vait, dans une eau sou­vent saumâtre. Un moment, nous avons songé à le don­ner, sans suc­cès. Qui voudrait d’un petit pois­son soli­taire, sans attrait ?

Dans les pre­miers temps, je changeai l’eau et la nour­ri­t­ure régulière­ment à la place de la jeune fille. Je pou­vais con­tin­uer à assumer cette tâche mais je me suis dit que ce n’était pas la bonne solu­tion pour la respon­s­abilis­er face à cette petite vie obstinée qui l’encombrait. Comme cette prise de respon­s­abil­ité ne venait pas, mal­gré quelques appels répétés, j’ai accep­té que la vie de ce petit pois­son soit pour elle la graine d’une pos­si­ble leçon d’existence.

Un jour, au détour d’une réminis­cence, se rap­pellera-t-elle de cette petite vie et pren­dra-t-elle con­science de son sort cru­el ?
Ce serait alors, peut-être,  la pos­si­bil­ité pour elle de pro­gress­er plus avant vers la con­vic­tion évi­dente de l’essence sacrée de toute forme de vie. Un si petit pois­son, une si pré­cieuse leçons de vie.

J’ai nour­ri le pois­son et changé son eau pour la dernière fois, en lui deman­dant par­don, et en le remer­ciant pour le sac­ri­fice qu’il fai­sait de sa vie. Quelques mois plus tard, elle le retrou­vait mort au retour des vacances…

mise à jour :  20 juin 2021