Partage !

En hom­mage à David Léon Man­dessi Diop

Partage ta chair et ton soleil ; partage ta main posée sur ta cuisse ; partage le soleil qui mod­èle ton vis­age ; partage tes mains ouvertes ou refer­mées sur un objet, peu importe ; partage ce moment qui échappe aux liens du temps ; partage main­tenant aujourd’hui et demain ; partage ce que tu sais sans arrière-pen­sée ; partage la con­nivence des voisins, d’une fenêtre ouverte à l’instant sur ton jardin, le monde est rem­pli de chan­sons, de musique et de chants, de bruits et de vents ; partage ton silence, par­fois la joie est silen­cieuse, pas tou­jours en mou­ve­ment ; partage ce qui fait que ton regard se lève plus haut vers le soleil et que l’oiseau passe à portée de ta vue ; partage le sil­lage de cet avion, loin, très loin, dans lequel se trou­ve peut-être ta fille en cet instant, qu’ils par­tent pour des con­trées con­nues ou incon­nues, tous les avions se croisent, regarde leurs traces dans le ciel comme elles sont éton­nantes ; partage la petite mai­son en bois posée sur la branche basse pour les oiseaux, un mer­le vient d’y entr­er et d’en sor­tir, tu dois racheter des graines ; partage le chant du mer­le indif­férent aux grands bruits du monde, et la caresse du vent qui est comme une onde de sur­face pro­fonde ; partage l’ombre de l’arbre sur l’herbe du print­emps chi­nois ; partage la pre­mière danse des tout pre­miers insectes qui bril­lent dans le soleil, qui bril­lent comme les étin­celles accrochées à tes cils,  petite pluie de lumière ; partage ce que tu sens ; partage ton poids ; partage ta chair ; partage ce temps et ce moment où l’écume n’est pas néces­saire à la vague dont elle fait pour­tant par­tie ; partage ta stu­peur inutile : cer­taines per­son­nes ne sont plus là, alors que le bruit du monde est tou­jours là, et il en sera encore ain­si dans dix mille ans ; partage ton ven­tre, ton cœur, ton sexe, et tout tes bat­te­ments ; partage ça ; partage tout ça ; partage, tout sim­ple­ment ; partage, quoi qu’il en soit ; partage ce moment ; partage-le avec toi ; partage-le avec d’autres ou bien seule­ment avec le grand cœur bat­tant et vibrant du monde.

mise à jour :  20 juin 2021