“Quelqui” pourrait comprendre?

« Pour
voir les sombres bords qui s’ouvrent aux aveugles. »

Shakespeare

Splendeur des lumières,
Je ne te voyais pas
J’étais bien trop aveugle
Car mes yeux ne s’étaient pas fermés;

Quel qui pourrait comprendre ?

Je ris et pleure,
En même temps
Mais ne suis
Ni le rire, ni les larmes;

Quel qui pourrait comprendre ?

Je suis de retour chez moi
Que je n’avais jamais quitté
Mais d’où j’étais parti;

Quel qui pourrait comprendre ?

Je repousse et accueille
Avec les mains d’un bouddha
L’une dis : “viens”
Et l’autre : “reste où tu es”;

Esclave de l’une
Comme de l’autre
Je jubile pourtant
D’être libre des deux
Dans le même temps
Du même souffle de l’âme.

Comme un fou insensé
Qui danse sous la foudre;

Et Tralala, et Tralalère
Chante, en s’amusant
De ces “ni avec, ni sans”
Le trouvère solaire
Des paradoxes stellaires.

À propos de l'auteur

Dominique Radisson

J'écris pour le plaisir de souffler des graines de mots dans les forêts de papier ou les ciels digitaux. Je suis, ou ai été tour à tour poète, journaliste, écrivain, enseignant en arts martiaux (aïkido, taijiquan), en wutao et en art du souffle; entrepreneur, webmaster et graphiste. Attiré de très longue date par l'univers du corps, de la spiritualité, du Zen et du Tao, je suis passionné par l'exploration personnelle "occidentale" (Reich, Janov, Groff…).

Umaniti est le blog de textes et poèmes de Dominique Radisson.