Mon corps

Mon corps
Com­pagnon fidèle

Où com­mences-tu
Et où finis-tu ?

La spi­rale
La douceur
L’abandon tenu
La présence à toi
L’expression de tes possibles ;

Comme avec un enfant : nous nous codévelop­pons dans le respect pro­fond,
Pas d’asujettissement.

Je regarde cette petite cica­trice
A ma cheville droite
Faite lorsque j’avais 5 ans
Elle est tou­jours là
Mon corps a changé
Mais mon corps est resté

Les formes ont changé
Mais toi, corps, reste le même

Mon corps
Mon com­pagnon fidèle

mise à jour :  20 juin 2021