Le coup d’Agadir

Dominique Radisson

textes

Etrange tableau…

Imaginerait-on en France un complexe touristique de luxe marocain où des groupes de charmants celtes, bretons, occitans, ou même, pourquoi pas, de moines cisterciens, assureraient l’ambiance musicale du repas? Certes non, cela ne passerait pas et serait dénoncé comme une mascarade insultante, et ferait les gorges chaudes des nationalistes. On lèverait tous les boucliers de la fierté nationale et on ferait de magnifiques discours politiques à l’éloquence lustrée jusqu’à l’aveuglement.

Alors pourquoi ici est-ce possible?

Peut-être parce qu’au-dessus de toutes ces musiques entremêlées jusqu’au désagréable, quelque chose sonne encore plus faux : un bruit tenace, insistant, constant, comme une harmonique à contrario : le bruit colonial.

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8