Umaniti

Dominique Radisson, textes & poèmes

Dominique Radisson

  • Deux immenses éclats d’obsidienne pure. Eût-elle possédé pareilles gemmes que la Reine de Saba ne les aurait certainement pas offertes à Salomon, mais plutôt conservées précieusement dans quelque pièce secrète de son palais de pierre dressé comme un récif face à l’océan de sable couleur de brume. Deux immenses yeux noirs d’obsidienne pure concentrant et…

    Lire

  • Et j’ai ramassé un tout petit bout du monde dans mes mainsEt j’en ai pris bien soin,Et c’était très concret.Pour ce bout du monde que j’avais dans les mains,Ce tout petit brin de rien,J’ai fait quelque chose,J’ai donné ma vie pour ce bout du monde que j’avais dans les mains,Sais-tu ? Même si ce n’était rien. Cette toute petite part…

    Lire

  • Qu’il était beau, le sourire de maître Masamichi Noro. Une vibration de joie généreuse façonnait son visage d’une tendre argile de lumière pleine, douce et avenante. Deux yeux, vifs et pétillants, qui disaient le plaisir sincère — et presque l’amusement — de vous rencontrer et de partager ce moment avec vous. L’innocence d’enfance d’un être qui…

    Lire

  • Il lui avait dédié ce poème,tracé à l’encre d’améthystesur le parchemin d’un rêve. Dans le jardin des offenses, il y a un carré de terreoù poussent les plus belles fleurs et les plus parfumées,le carré de terredes offenses pardonnées. Dans le jardin des offenses, dans le carré de terredes offenses pardonnées,parfois des mains se joignentsous une…

    Lire

  • Matin d’été indienCe chemin d’herbe entre les champs récemment fauchésParfum de bergamoteSoleilLe chant du petit oiseauLe chant de la petite fille Mystère joyeuxNul besoin de compréhension

    Lire

  • Inspiré par la lecture de quelques textes de David Léon Mandessi Diop Partage ta chair et ton soleil ; partage ta main posée sur ta cuisse ; partage le soleil qui modèle ton visage ; partage tes mains ouvertes ou refermées sur un objet, peu importe ; partage ce moment qui échappe aux liens du temps ; partage maintenant aujourd’hui et demain ; partage ce que tu sais…

    Lire

  • Naia, sur l’assise de ses sept ans, dans la voiture dans laquelle je la conduis à l’école, est silencieuse, comme absorbée en quelque pensée d’elle seule connue. Elle regarde fixement devant elle, quelque chose au niveau de ses pieds. Puis, sans défixer son visage : « Papa. » – Oui ? – C’est quand même magique d’avoir un corps.…

    Lire

  • Aujourd’hui, 8 janvier 2019 au matin, à Paris. Quelle joie dans le cœur de sentir que la lumière a changé!  Ce n’est pas seulement que les jours rallongent. Ce n’est pas seulement qu’il y a plus de lumière : la différence est infime depuis hier, à peine quelques secondes de plus. Ce n’est pas seulement qu’il…

    Lire

  • De toi, mon encore-aimée, j’ai gardé cette bague, toute petite et dorée de carrés et losanges ajourés.  Te souviens-tu de cette bague ? Je t’avais demandé de me donner quelque chose de toi lorsque je suis parti, exilé par la tourmente de ce séisme d’été. Je ne voulais pas partir sans cela, ce quelque chose qui…

    Lire

  • L’humanité ira mieux lorsque nous cesserons de massacrer émotionnellement les bébés par millions. Wilhelm Reich – Ecoute Petit homme. L’être humain est d’une telle richesse et complexité mélangées qu’on ne saurait mettre en équation les facteurs de son épanouissement et de son bonheur de vivre. Et certainement tout ne vient pas du jardin de notre…

    Lire

  • 1 Particule encore incréée dans le creuset de ce jeu cosmique, Dans un éclair mon temps seraEt je seraiNul son,Juste une vibration,L’ébauche d’un frémissement,Une onde encore lovée,Repliée en elle-mêmeOu s’il y avait un son, le chant de tous les possiblesPresque une annonce,Le son de cette heure bleueDans un ciel immobileAvant l’orage d’été 2 Encore les…

    Lire

  • Un enfant vit au cœur de la vie. Il est le cœur de la vie. Il est spontané, irréfléchi, joyeux, libre et aimant. Quel adulte dirait non à vivre comme ça ? A moins, bien sûr, qu’on ne lui ait inculqué comme une évidence dès son enfance que ce n’est pas possible, que le monde est…

    Lire

  • Un enfant qui a un comportement agressif —coups, griffures, morsures, hurlements, insultes envers son entourage— n’est pas un enfant qui cherche à faire mal pour faire mal. C’est un enfant qui cherche à établir un contact. C’est un enfant qui a besoin d’aide. Face à de tels comportements, littéralement, notre enfant n’est plus aimable. Nous avons honte…

    Lire

  • J’aime cette vision d’une cité transparente. Il lui est arrivé plusieurs fois de se présenter dans mes rêves, marquant chaque fois ma mémoire au réveil du souvenir de son indicible beauté, dans le sentiment de cette joie particulière qui accompagne les retrouvailles essentielles. Comme c’est étrange… Ce monde futur qu’elle résume et symbolise, j’ai intensément…

    Lire

  • L’homme avait connu la faim, la soif et la poussière, les épineux accrochant ses vêtements, et les mille dangers d’une route insensée. Dans la fabuleuse Antioche, il avait été attendu dans le silence forcé des espérances maintenues secrètes, puis accueilli, à joie retenue, car le connaître était grand péril. Là, il avait pu se restaurer…

    Lire